Bons mots d’artistes

Voici quelques phrases d’artistes choisies pour leur intérêt artistique ou biographique mais aussi pour leur rapport à l’actualité ou leur curiosité. Elles sont, irrégulièrement, mises à jour et réunies par ordre alphabétique de nom d’artiste.


Cézanne : »Depuis 2 jours ce temps effroyable dure : mon thermomètre est à 5 degrés au-dessus de zéro… » à Zola, Aix en Provence, 3 mai 1858
Jean-Baptiste Corot :  » J’ai enfin vendu un tableau, et je le regrette car il manquera à la collection complète. »
Honoré Daumier :  » La prison ne me laissera aucun mauvais souvenir pénible, au contraire… » De la prison Sainte-Pélagie, le 8 octobre
Edgar Degas : « Je m’occuperai, comme disent les gens qui ne font rien. » Lettre à Henri Lerolle, 21 août 1884
Delacroix : « Ce n’est pas de l’amour, c’est un singulier chatouillement nerveux qui m’agite quand je pense qu’il est question d’une femme. »
Delacroix :  » L’amitié est une passion comme l’amour, elle est aussi fougueuse et souvent ne dure pas davantage » à George Sand, 21 nov. 1844
Dubuffet : « Le succès est comme la strychnine, à très petite dose souhaitable mais très néfaste dès qu’on augmente la quantité. » 1951
Théodore Géricault : « S’il est pour nous sur terre quelque chose de certain ce sont nos peines… les plaisirs ne sont qu’imaginaires »
Ingres : « Chez Rubens, il y a du boucher ; il y a avant tout de la chair fraîche dans sa pensée et de l’étal dans sa mise en scène. »
Ingres : « Tâchons de plaire pour mieux imposer le vrai. Ce n’est pas avec du vinaigre qu’on prend les mouches, c’est avec du miel… »
Edouard Manet : « Les demoiselles Morisot sont charmantes. C’est fâcheux qu’elles ne soient pas des hommes. » 26 août 1868
Matisse : « Je crains qu’on ne voit pas sans étonnement le peintre se risquer à empiéter sur le domaine de l’homme de lettres. »
Camille Pissarro : « Il n’y a rien de plus froid que le plein soleil d’été, la nature est colorée en hiver et froide en été. » 2 mai 1873, à Duret
Quentin La Tour : « Je crois que de l’eau à jeun est un bon préservatif contre les maladies, elle nettoie l’estomac, lave… » 24 avril 1774
Toulouse-Lautrec :  » Voilà bientôt 3 mois que nous nous sommes lâchés et je réclame un peu de viande maternelle. » A sa mère 26 décembre 1891
Vlaminck : « En art les théories ont la même utilité que les ordonnances de médecine : pour y croire faut être malade. » in Tournant dangereux
Vlaminck : « L’art n’est pas communiste, l’art est individualiste comme l’amour ou alors c’est l’école, le cubisme et le bordel. » 1923
Van Gogh : « Tu vas peut-être me dire que je t’emmerde bien avec tout cela. Que tu veux aller au bordel… » A Emile Bernard, septembre 1888


illustration : Félix Bracquemond – Le canard (Le journal) – eau-forte, 1856

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer